Lohengrin

Lohengrin

OPERA DE CHAMBRE DE SALVATORE SCIARRINO
Avec 1 actrice et le Kammerensemble Neue Musik Berlin, direction musicale Beat Furrer

Basée sur une courte histoire de Laforgue, Lohengrin est une composition contemporaine de Sciarrino interprétée sous la direction musicale de Beat Furrer. La structure dramatique de l’œuvre joue du contraste entre un jeu minimaliste et des tonalités musicales tout droit tirées du cauchemar. Comme dans un rêve, l’histoire d’Elsa est contée par Viviane de Muynck, une actrice à la présence incroyable. L’ambiance sinistre de la musique est accentuée par les musiciens du Neue Musik Berlin. Chaque geste exécuté avec leurs instruments est exagéré, mettant ainsi l’accent sur les aspects dramatiques et dérangeants de la musique.

CRÉDITS

Direction musicale : Beat Furrer
Mise en scène : Ingrid von Wantoch Rekowski
Design et lumières : Fred Pommerehn
Costumes : Monique van den Bulck
Actrice : Viviane De Muynck (Récitation dans l’installation : André Wilms)
Chanteurs : Siegfried Pokern (ténor), Hagen Matzeit (baryton), Michael Siegler (basse)
Orchestre : Kammerensemble Neue Musik Berlin
Production : Hebbel Theater, Musik-Biennale Berlin, Ars Musica Bruxelles, Musica Strasbourg, T&M-Nanterre ; avec le soutien du Réseau Varèse

PRESSE

Eine atemberaubend langsame Regie oder besser Choreographie von Ingrid von Wantoch Rekowski. Das Publikum im ausverkauften Saal hielt, als sei es einer Sciarrino-Partitur entsprungen, eine Stunde den Atem an.

Die Welt, VT 16/03/01

Zum unbestreitbaren Höhepunkt der Musik-Biennale: Salvatore Sciarrinos melancholisches Einfrau-Theaterstück „Lohengrin“, welches in der kongenial grotesken Regie von IvWR zu einer romantischen Oper von Ausmass wuchs.

FAZ, Eleonore Büning 20/03/01

Die Inszenierung überredet durch ihren Determinismus.

Der Tagespiegel, Sybill Mahlke 15/03/01

Eine zauberhafte Welt von ganz eigener Poesie. Je länger die skurrile Aktion dauert, desto grösser wird die Faszination, die diese irre Welt ausübt. Der Beifall war entsprechend lang und heftig.

Opernwelt, Bernd Feuchtner mai 2001

Ingrid von Wantoch Rekowski a relevé le défi de « montrer l’invisible » en mettant l’œuvre en scène.

Le Soir, Serge Martin 19/03/01

Une mise en scène millimétrique et saisissante d’Ingrid vWR, non exempte de maniérisme, mais en ce cadre tout à fait en situation.

Le Monde, Renaud Machard, 24/03/01

Avec la mise en scène d’IvWR, Lohengrin, la pièce de théâtre musical de Salvatore Sciarrino, retrouve sa dimension de rêve éveillé.

Du culot, il en faut pour ouvrir un opéra, aussi moderne soit-il, par plus de quinze minutes d’action silencieuse quasi mystique ! C’est pourtant le parti pris, réussi, d’Ingrid von Wantoch Rekowski, jeune metteur en scène dont l’aplomb frise l’insolence dans le milieu plutôt feutré de la musique actuelle. C’est qu’elle prend « à l’envers » la partition, déjà pleine d’absences et de silences du compositeur italien, lui offrant un préambule d’un luxe scénique qui rivalise avec la beauté étrange et vénéneuse de la musique.

Unrockuptibles, Frank Mallet 11/12/01

DATES/LIEUX
2001 - Ars Musica Bruxelles - BE
2001 - Huddersfield Contemporary Music Festival - FR
2001 - T&M- Théâtre des Amandiers - FR
2001 - Musica Strasbourg - FR
2001 - Hebbel Theater - Musik-Biennale Berlin - DE
  • Opéra
  • IvWR