In the Woods one Evening

In the Woods one Evening

Partitions d’Aperghis, Buckinx, Berberian, Deak, Dzuibak, Lachert
Récital avec 3 acteurs, piano à queue et céleri

Dans In the woods one evening, trois acteurs donnent une interprétation tout à fait particulière de partitions de compositeurs contemporains avec des feuilles, du gravier, des légumes et un piano. Détournés de leur usage quotidien, les objets et paroles sortent de leur carcan logique pour composer un univers étrange et loufoque. Un toussotement, des branches mortes piétinées, une branche de céleri qu’on grignote, des olives dont on crache en rythme les noyaux, des soupirs… s’intègrent à la partition et créent un univers étrange et drôle. Dès ce premier spectacle se forgent un style et une démarche de théâtre musical singuliers.

CREDITS

Mise en scène : Ingrid von Wantoch Rekowski
Interprètes : Dominique Grosjean, Annette Sachs, Alexandre von Sivers
Éclairages : Nicolas Ankoudinoff
Maquillages : Joëlle Carpentier
Production : Lucilia Caesar & Théâtre de la Balsamine ; avec l’aide du Ministère de la Communauté française – service du Théâtre

PRESSE

La jeune metteur en scène nous fait cadeau d’un spectacle absolument irrésistible
(…) C’est délicieusement déjanté et diablement bien maîtrisé.

Le Soir, Christelle Prouvost 22/09/94

Ce n’est pas le moindre paradoxe que ce « spectacle », par essence visuel, s’articule autour d’une perspective auditive du monde par des musiciens de notre temps qui, en quelque sorte, réhabilitent l’un de nos sens les moins développés, assoupi par le bruit, la fureur et le vacarme ambiants.

Dominique Deloof, 20/09/94

Dans ce galimatias génial et recherché mis en scène par IvWR, je retiens particulièrement ce que j’appellerais « concerto pour quatre mains au piano pour dégustation d’olives vertes », extrait érotico-sensuel hilarant.

L’EDITION LOCALE, Jacques Duruisseau, 27/09/94

(…) In the woods one evening, la petite merveille qui constituait la première incursion de la jeune femme dans la mise en scène.

Le Soir, Jean-Marie Wynants, 05/11/96

In the woods one evening et A-Ronne d’après une partition de Berio ont laissé en chacun une mémoire émerveillée.

Le Soir, Michèle Friche, 13/05/98

DATES/LIEUX
1997 - Festival « Bruxelles en scène », Châtillon - BE
1995 - Festival Bellone-Brigittines, Bruxelles - BE
1994 - Théâtre de la Balsamine, Bruxelles - BE
  • Lucilia Caesar
  • Théâtre