Impromptus

Impromptus

UNE VISITE NOCTURE AU MUSEE
Tableaux vivants, performance avec acteurs

PERFORMANCES ET DEAMBULATIONS DANS LES MUSEES

En musique, l’impromptu est une courte pièce composée rapidement et à caractère improvisé. Un geste ingénieux ou délicat exprimé avec grâce et précision. Lucilia Caesar s’en inspire pour inventer de nouvelles formes de performances dans les musées et salles d’exposition. Une manière innovante et vivante de découvrir une collection et de développer une approche singulière à l’histoire de l’art et à la création contemporaine. Des interventions poétiques et théâtrales (déambulations, tableaux vivants, visite guidée…) qui, toujours en lien avec les œuvres, les déplacent et les font percevoir autrement, leur ajoutant un surcroît de sens et d’humour. Foutraque et pertinent, Impromptus nous rappelle qu’aller au musée peut être bien plus qu’une simple visite !

IMPROMPTU 1

Des acteurs se mettent dans la peau de gardiens de musée. Ils surveillent, vérifient, observent le public. Parcourant l’exposition, ils s’arrêtent devant certains tableaux, mettant l’accent sur un détail ou un autre, mais, loin d’être de simples agents de sécurité, ils sont imprégnés, influencés, tourmentés, et parfois même possédés par les tableaux  de la salle. Ils éclairent et révèlent ainsi certains aspects de la peinture, de son style atemporel, de sa personnalité si unique… Cette performance, adaptée à l’univers de Rubens, a été proposée avec succès au Musée des Flandres à Cassel.

Mise en scène : Ingrid von Wantoch Rekowski
Assistant : Manolo Sellati
Acteurs : Candy Saulnier, Aurélio Mergola, Angelo Dello Spedale Catalano
Production : Lucilia Caesar & Musée de Flandre Cassel

IMPROMPTU 2

Avant de découvrir l’exposition sur Rubens (Bozar), les visiteurs sont invités à traverser une antichambre peuplée de tableaux vivants en constante métamorphose. Indociles à la pose statique, les acteurs tentent de s’échapper de leur cadre étroit. Mais un gardien farouche, dompteur et surveillant des lieux, les rappelle immédiatement à l’ordre. La tension entre immobilité et mouvement, fixité absolue et dérèglement physique du corps est mise en résonance par les tentatives du gardien pour « maîtriser ses œuvres ». Le public est au centre de l’action, pris entre les tableaux et les interventions du gardien.

CREDITS

Mise en scène : Ingrid von Wantoch Rekowski
Assistant : Manolo Sellati
Acteurs : Pascal Crochet, Aurélio Mergola, Pietro Pizzuti, Annette Sachs, Candy Saulnier
Costumes : Regine Becker
Production : Lucilia Caesar & BOZAR (Bozar Night)

IMPROMPTU 3

Six acteurs investissent trois endroits distincts de la prestigieuse salle Henri le Bœuf. Une symphonie performative en trois mouvements. Premier mouvement : des triptyques inspirés de la Renaissance dans la Loge Royale mettant en avant le décalage entre le moment officiel du portrait et les accidents inofficieux pour parvenir à la « pose ».  Deuxième moment : dans la corbeille, trois couples en tenue de soirée chorégraphient l’entrée en salle comme un morceau de musique répétitive. Troisième mouvement : une galerie de portraits qui croisent les époques (sorties et apparitions dans différentes loges), en référence aux expositions.

CREDITS

Mise en scène : Ingrid von Wantoch Rekowski
Assistant : Manolo Sellati
Costumes : Regine Becker
Acteurs : Angelo Dello Spedale Catalano, Isabelle Dumont, Cécile Leburton, Pietro Pizzuti, Annette Sachs, Candy Saulnier

DATES/LIEUX
2014 - Bozar, Bruxelles - BE
2012 - Musée de Flandre, Cassel - FR
  • Lucilia Caesar
  • Performance